Oeuvres

Rayons Crépusculaires (2007 / 2008)

Pour Grosse caisse, grand ensemble en trois groupes et dispositif électronique avec diffusion 8 canaux
EDIZIONI SUVINI ZERBONI – MILANO

Commande accordée par le GRAME avec le soutien de l`état
l´Ensemble Orchestral Contemporain, Daniel Kawka direction
Biennale musique en scène
15.03. 2008
17 min 15 sec
(Réalisation la partie électronique au Grame)

Le phénomène de l´optique et ses sciences, ses constitutions physiques dans la nature ou l'univers m´attire sans cesse. On appelle aussi les rayons crépusculaires échelle de Jacob qui sont un phénomène atmosphérique. Ils peuvent apparaître autant au lever qu'au coucher du soleil, lorsque celui-ci est bas à l'horizon ou même sous l'horizon.

Dans Rayons Crépusculaires, j´ai essayé de représenter des constitutions physiques telles que les nuages (tremolo divers), les particules de poussière ou de brume(sons des saltato /gettato, bisbiglindo et con sordino wa-wa), qui bloque une partie de la lumière solaire dans l'atmosphère(sons souffles, sons frottés) et la diffusion de la lumière dans l´air (bariolage de sons harmoniques) comme les matériaux musicaux. Dans la progression de la pièce, la grosse caisse joue un rôle de source, d'origine sonore. Tous les matériaux musicaux et les gestes déclenchés par la grosse caisse sont diffusé par les autres instruments qui sont divisées en trois groupes.
J´ai écrit la partie grosse caisse avec six zones différents pour obtenir les timbres variées telles que sur le cercle, sur la caisse de grosse caisse et quatre partie sur la peau(centre, position ordinaire,entre position ordinaire et très prés du cercle et prés du cercle).

L´utilisation de l´électroacoustique m’a permis d´intensifier le caractère des matériaux sonores et créer les couches sonores diverses par trajectoire dans l´espace.
Je remercie infiniment à Max Bruckert pour la réalisation de la partie informatique.